Art public

Rideau, 2014, Aluminium peint et anodisé, 220 cm x 640 cm, Photo : Jean-Sébastien Veilleux

Rideau

2014, Aluminium peint et anodisé, 220 cm x 640 cm

Photo: Jean-Sébastien Veilleux

 

Œuvre murale réalisée pour la salle de spectacle Jean-Cossette à Amqui.

 

Occupant toute la surface du mur entre les 2 portes d’entrée de la salle, on découvre un très grand tableau en aluminium coloré. L’ensemble se divise en plusieurs bandeaux étroits et verticaux qui évoquent librement les plis d’un rideau de scène. Tel un rideau de scène fermé, sur lequel est représenté deux grands oiseaux en plein vol, le polyptyque est ensuite divisé en deux par une grande ligne en diagonale, sinueuse, et qui partage le côté au nombre pair de celui au nombre impair.

 

L’observateur est placé devant deux espaces chromatiques habités par de drôles d’acteurs qui semblent prendre plaisir à occuper tout l’espace. Ces acteurs, de même que les moyens picturaux jouent de dualité : à l’envers/à l’endroit, vue en plongé/vue en contre-plongée, champ coloré/dessin graphique… Les couleurs dominantes des deux côtés du tableau – un rouge/orangé et le bleu/vert foncé - jouent également sur l’opposition du clair et de l’obscur, suggérant l’espace infini et la proximité, l’immatériel et le tactile. Ce tableau de scène introduit au jeu, avec les moyens plastiques d’abord, puis dans le vol des corvidés (ou vice versa).

 

Mais ce projet cherche aussi à se fondre littéralement dans un lieu fort occupé visuellement par les représentations naturalistes des casiers peints (nous sommes également à l’entrée de la polyvalente d’Amqui). Ce lieu important où les jeunes se rencontrent quotidiennement entre les sons tonitruants de la cloche. Ma représentation « aérienne » complète les scènes terrestres et marines peintes par les élèves au rez-de-chaussée et à l’étage sur toutes les cases. On dit des corvidés qu’ils sont les seuls oiseaux qui sachent jouer entre eux. Plus qu’un symbole, l’oiseau est ici un guide pour les jeunes étudiants et une métaphore du jeu. Le jeu qui est présent non seulement en théâtre, en musique, en humour, mais aussi dans la vie de tous les jours. C’est sur ce principe élémentaire que l’œuvre s’appuie.