Art public

Cantate pour 2, 2011, Laiton et aluminium, Le plus grand relief au mur fait 270 x 200 x 7,5 cm, Photo : Jean-Sébastien Veilleux

Cantate pour 2

2011, Laiton et aluminium, Le plus grand relief au mur fait 270 x 200 x 7,5 cm

Photo: Jean-Sébastien Veilleux

 

Projet d’intégration des arts à l’architecture: Foyer des Anges, Ressource d’établissement en santé mentale

Localisation : Mont-Joli, Installation 

 

Cantate pour 2 est composée de lignes-formes sinueuses présentes dans les 2 corridors symétriques des entrées. À chacune des 2 entrées, un grand bas-relief d’aluminium est adossé au mur, et deux autres, en laiton patiné, sont insérés entre les colonnades. Ces « voix » se font écho, les lignes en laiton étant librement inspirées de celle en aluminium (calquées dans leurs espaces négatifs). L’œuvre joue de polyvalence en étant à la fois monumentale et discrète. Réalisée en métaux nobles qui peuvent rappeler les instruments de musique, l’œuvre se  distingue par contraste avec la construction de bois.

Dans ce projet, la colonnade fait office de portée musicale et mes formes, libres et lyriques, cherchent à se faire entendre en stéréophonie. Il faudra, pour bien saisir le sens du projet, voyager autant physiquement que mentalement dans les corridors.  Mon projet ne s’inspire pas directement des cahiers de musique d’Adolf Wölfli, mais j’ai tenté de m’approcher de l’essence même du processus créateur de cet artiste atypique et de l’appliquer au programme d’intégration.

La fabrication a été effectuée par Bernard Paquet.