Art public

Le vol du colibri, 2012, Aluminium, 716 x 564 cm, Photo : Michel Saulnier

Le vol du colibri

2012, Aluminium, 716 x 564 cm

Photo: Michel Saulnier

 

Projet d’intégration réalisé en partenariat avec le cégep La Pocatière.

 

J'ai dessiné sur la façade de granit du cégep ou j’enseigne depuis bientôt vingt ans, ce bel oiseau en meublant son pourtour avec des formes souples et foisonnantes relativement abstraites inspirées de la nature(plantes, poissons, animaux…). On est ici en présence de figuration lyrique et mystérieuse à la fois, et qui s’accordent dans les deux cas aux résonances de ce petit oiseau furtif.

Un conte amérindien connu Le vol du colibri illustre comment nous pourrions changer le monde si chacun de nous accomplissait ce qui est en son pouvoir. Si petit et face à lui un grand feu de forêt. L'attitude du colibri étonne car, plutôt que de fuir, il attaque en tentant d’éteindre le feu de forêt en laissant tomber de l’eau, goutte à goutte sur l’immense brasier. Ne pas fuir, ne pas baisser les bras, le combat évoqué par cette légende a pour cadre des enjeux collectifs en accord avec les valeurs profondes du Cégep La pocatière. J’ai réalisé ce projet en recyclant totalement les chutes d’aluminium de mon projet Nymphéas au Centre sur la biodiversité du Jardin botanique de Montréal.